Vers une approche collaborative des services juridiques?

Les experts juridiques spécialisés travaillent, de plus en plus, de manière indépendante. Peu visibles des entreprises, ils interviennent aujourd’hui sur leur périmètre, sans vision globale ni accompagnement stratégique. On est donc face à une demande et une offre qui se rencontrent difficilement. Comment gérer cette difficulté ? Les réponses de Christine Méjean, avocate, fondatrice d’ABYL.

Christine Méjean est avocate et fondatrice d’ABYL Avocats. Elle a travaillé auparavant chez Metzner Associés et chez Orange.

Suivez Christine sur les réseaux sociaux:  

RETOUR À L'ACCUEIL

Paroles de Leaders sur les réseaux sociaux :

Et en podcast sur :

Paroles de Leaders est une plate-forme media créée par ExtraMile. Elle repose sur des podcasts ainsi que sur des capsules vidéo courtes, permettant de délivrer l’essentiel d’un sujet sur les tendances et les enjeux business, économiques ou sociaux [en savoir plus].
Contact : contact@extramile.agency


Transcription

Aujourd’hui, les entreprises font face à des défis complexes, et à des problématiques qui émergent à un rythme accéléré. Cela impacte significativement leurs stratégies, et leurs décisions opérationnelles. 

  1. responsabilité sociétale et environnementale, 
  2. protection des données personnelles, 
  3. lutte anticorruption,

… en sont quelques exemples. Face à cela, les entreprises doivent être agiles et performantes. Dans le domaine juridique, comme dans d’autres, elles ont besoin, de réunir une palette de compétences, à la fois pointues et nouvelles. Elle doivent aussi les coordonner, et les adapter à leurs propres défis. Les experts spécialisés travaillent, de plus en plus, de manière indépendante. Peu visibles des entreprises, ils interviennent aujourd’hui sur leur périmètre spécifique, sans vision globale ni accompagnement stratégique.

On est donc face à une demande et une offre qui se rencontrent difficilement. Résultat ? En France, près de la moitié des PME souhaitent des contacts plus fréquents, et plus fluides avec leurs avocats.On peut répondre à cette attente de façon innovante, en proposant de fédérer les compétences d’experts juridiques. Au-delà de l’approche digitale, qui est évidemment nécessaire, quelles sont les conditions pour réussir ? 

1.   Avant tout, une capacité d’écoute. Il faut un point d’entrée unique, un avocat référent, pour accompagner l’entreprise dans la sélection des meilleures compétences. 

2.   Ensuite, du pragmatisme. Pour cela, il faut permettre à plusieurs expertises de contribuer à l’élaboration d’une solution sur mesure pour l’entreprise. 

3.   On peut aussi regrouper différents métiers.

  • juridiques (comme avocats, notaires, ou huissiers) 
  • mais également des métiers du chiffre (comme les experts comptables),
  • pour apporter un service complet.

4.   Enfin, il faut veiller à ce que chaque professionnel, au sein du dispositif se sente engagé, mais aussi soutenu par un esprit de solidarité. 

Si ces quatre conditions sont remplies, l’entreprise s’y retrouve. Elle peut ainsi collaborer au quotidien, et sur le long terme, avec les meilleurs experts. 

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google